Fin du géoblocage, la grande hantise du cinéma européen

Comme bon nombre de films européens, «
Le tout nouveau testament
» de Jaco Van Dormael a été coproduit via plusieurs pays (Belgique, France, Luxembourg). © D.R.
Comme bon nombre de films européens, « Le tout nouveau testament » de Jaco Van Dormael a été coproduit via plusieurs pays (Belgique, France, Luxembourg). © D.R. - D.R.

Voir ou revoir des émissions télé diffusées par les chaînes françaises sur leurs plateformes en ligne est souvent source de frustration pour le téléspectateur belge. «  Envoyé spécial », « Cash Investigation », « Koh-Lanta », « The Voice »… toutes font l’objet d’un géoblocage. L’adresse IP belge de l’internaute est reconnue et l’accès à la vidéo est rendu impossible. Selon une étude de la Commission européenne, 82 % des diffuseurs publics et 62 % des diffuseurs privés appliquent au moins un type de géoblocage sur leurs services en ligne.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct