Une cérémonie délicieusement désuète

© Reuters
© Reuters

En Ecosse, le Lord Lyon est responsable de la supervision des cérémonies d’État. Ce jeudi, il lui revenait de prononcer la dissolution du parlement écossais, à Edimbourg. Conséquence de la convocation, pour le 8 juin prochain, d’élections anticipées par la Premier ministre britannique Theresa May, l’annonce de ces élections a été saisie par Nicola Sturgeon, la Premier ministre écossaise, pour mobiliser la population autour d’un nouvel argument en faveur de l’indépendance. Revendiquant leur indépendance de longue date, les Ecossais ne se reconnaissent en effet pas dans le vote en faveur du Brexit exprimé par le Royaume-Uni. 51,7 % des Britanniques avaient décidé de quitter l’Union européenne, mais 62 % des Ecossais s’étaient exprimés en faveur d’un maintien dans l’Union.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct