François Hollande s’apprête à s’éclipser sans éloge

François Hollande © AFP
François Hollande © AFP

Au Palais, ses conseillers ont commencé depuis longtemps à faire leurs cartons. Les uns se sont recasés. Les autres observent ce haut lieu du pouvoir peu à peu déserté et transformé en château fantôme. François Hollande lui-même effectue ses derniers déplacements comme une tournée d’adieux. Ce jeudi, il était à Alençon, dans l’Orne. Au programme, la visite d’un chantier social, la supervision d’un centre de rénovation urbaine. Une « déambulation », comme il en faisait il y a cinq ans, du temps où il menait campagne. Un bain de foule. Il retire progressivement la seringue de l’avant-bras, comme le mimait avant lui Nicolas Sarkozy, pour symboliser ce drôle de manque dont il souffrira bientôt : le sevrage politique. « Contrairement à Nicolas Sarkozy, je ne renonce à rien », dit-il dans des confidences à L’Obs.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct