Publifin: les démissionnaires sont-ils vraiment partis?

André Gilles et Alain Mathot en janvier 2017 © Belga
André Gilles et Alain Mathot en janvier 2017 © Belga

Ils ont dit qu’ils allaient partir, quitter leur poste, lâcher un mandat. Emportés par la tornade Publifin. Mais l’ont-ils vraiment fait ? Plus de quatre mois après les premières révélations, Le Soir a voulu s’en assurer.

Notre démarche est simple.

Primo, recenser toutes les démissions, exclusions, suppressions de mandats annoncées depuis le début de l’affaire Publifin. Et il y en a un paquet.

Secundo, s’assurer que ces démissions sont aujourd’hui bien réelles. Dans le cas de démission de postes d’administrateur de société, c’est le Moniteur belge qui nous a servi de référence.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct