Présidentielle: ces dix jours qui ont marqué le quinquennat Hollande

Le 11 janvier 2013: déclenchement de la guerre au Mali
Le chef de guerre. François Hollande déclenche l’opération Serval. Objectif : déloger les islamistes qui occupent le nord du Mali. Trois semaines plus tard, il est porté en triomphe dans Tombouctou libéré. Il savoure sa popularité en Afrique alors qu’il est déjà au plus bas dans son propre pays. Un an plus tard, le Président déclenche la guerre en Centrafrique. François Hollande aura aussi voulu frapper le régime de Bachar El Assad en Syrie dès août 2013, après une attaque chimique attribuée au pouvoir en place dans la banlieue de Damas. Mais le Président américain Barack Obama, qui avait promis d’intervenir en cas de franchissement de la ligne rouge, retourne sa veste et Hollande renonce à y aller seul.
Le 11 janvier 2013: déclenchement de la guerre au Mali Le chef de guerre. François Hollande déclenche l’opération Serval. Objectif : déloger les islamistes qui occupent le nord du Mali. Trois semaines plus tard, il est porté en triomphe dans Tombouctou libéré. Il savoure sa popularité en Afrique alors qu’il est déjà au plus bas dans son propre pays. Un an plus tard, le Président déclenche la guerre en Centrafrique. François Hollande aura aussi voulu frapper le régime de Bachar El Assad en Syrie dès août 2013, après une attaque chimique attribuée au pouvoir en place dans la banlieue de Damas. Mais le Président américain Barack Obama, qui avait promis d’intervenir en cas de franchissement de la ligne rouge, retourne sa veste et Hollande renonce à y aller seul. - Pascal Guyot/AFP.
Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct