À Hénin-Beaumont, les journalistes estiment que la «liberté de la presse est entravée»

Steeve Briois. © Pierre-Yves Thienpont
Steeve Briois. © Pierre-Yves Thienpont

Ce n’est pas un avis politique, seulement la réalité qu’a cherché à mettre en avant le directeur de publication de « La Voix du Nord », Gabriel d’Harcourt. Au lendemain du premier tour où Emmanuel Macron se qualifiait face à Marine Le Pen, il a voulu interpeller les électeurs qui hésitent entre les deux candidats.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct