Enki Bilal: «Marine Le Pen, je crois que c’est fini»

Marine Le Pen. © Reporters.
Marine Le Pen. © Reporters.

Enki Bilal, le titan de la génération Métal Hurlant , l’auteur prophétique du Sommeil du monstre , un album dans lequel il avait eu l’intuition de l’attaque contre les tours jumelles de Manhattan, était jeudi soir à Liège. Dans une conférence sur l’art de la bande dessinée au musée La Boverie, il a frappé les esprits, affirmant que la science-fiction n’existe plus, tant on vit dedans chaque jour. C’est particulièrement vrai en France, avec une campagne présidentielle complètement déboussolante. A l’issue du débat et à la veille d’un week-end électoral de tous les dangers, l’artiste de La Femme piège nous a accordé un entretien sur l’avenir de la France.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct