Et si Le Pen était présidente

© EPA
© EPA

Prenons la mesure un instant. Contre toute attente, déjouant tous les sondages, Marine Le Pen a remporté l’élection présidentielle française d’une très courte avance. Un ultime bras d’honneur à un front républicain fatigué et à un Emmanuel Macron qui se voyait déjà confortablement installé dans le fauteuil de l’Elysée. Ceux qui avaient prédit la victoire de l’extrême-droite, secouant les épouvantails de Trump et du Brexit se gaussent.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct