Le choix entre deux France, sans oublier la troisième

Le choix entre deux France, sans oublier la troisième

C’est un choix de civilisation. Un choix de vie. Un choix d’avenir. Un choix déterminant pour la France autant que pour l’Europe. Un choix entre deux et deux seules options. La France de Marine Le Pen ou celle d’Emmanuel Macron.

A l’exception de ceux qui voteront blanc, nul, ou s’abstiendront, les 47 millions de Français appelés aux urnes pour le second tour de la présidentielle dimanche n’auront qu’une seule alternative : préférer l’un ou écarter l’autre.

Au terme d’une folle campagne véritablement entamée depuis l’entrée en piste de Nicolas Sarkozy à la fin de l’été dernier, le pays, essoré par des mois d’une bataille échevelée, n’a plus devant lui que deux options.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct