Un hymne à la devise de la France

Un hymne à la devise de la France

L’action coup-de-poing n’a guère plu aux services de police. Vendredi matin, très tôt, des militants de Greenpeace ont escaladé la tour Eiffel à l’aide d’une échelle, puis de cordes, et déployé peu après 7h30 une banderole de 30 mètres sur 10 entre deux piliers, sous le premier étage, avec la devise de la République française : « Liberté, Égalité, Fraternité ».

Cette action menée à deux jours du second tour de la présidentielle visait à rappeler que ces valeurs « sont en danger et que celle qui les menace, c’est Marine Le Pen », a expliqué Jean-François Julliard, directeur général de Greenpeace France.

Douze personnes ont été interpellées et placées en garde à vue, selon la police, et la sécurité va être renforcée aux abords et à l’intérieur de la tour Eiffel, ont annoncé vendredi la mairie de Paris et la police.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct