Le piratage de Macron «ne sera pas laissé sans réponse», selon Hollande

Le piratage de Macron «ne sera pas laissé sans réponse», selon Hollande

Pour le président français, le piratage d’Emmanuel Macron n’est pas une grande surprise. «  On savait qu’il y aurait ces risques-là durant la campagne présidentielle puisque ça s’était produit ailleurs  », a-t-il déclaré lors d’une visite de l’exposition « Trésors de l’islam en Afrique » à l’Institut du monde arabe (Ima) à Paris.

Néanmoins, «  rien ne sera laissé sans réponse  », a assuré François Hollande. «  S’il y a eu effectivement un certain nombre de parasitages ou de captations, il y aura des procédures qui vont entrer en vigueur  », a-t-il continué, sans donner plus de précisions.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct