Un ex-soldat radicalisé arrêté avoue avoir envisagé un attentat en France

Un ex-soldat radicalisé arrêté avoue avoir envisagé un attentat en France

Un ancien militaire radicalisé, arrêté vendredi près d’une base aérienne française, a avoué à la police avoir envisagé de commettre une attaque au nom du groupe djihadiste Etat islamique, a-t-on appris samedi de source proche du dossier.

L’homme âgé de 34 ans a un «profil psychologique très instable» selon des sources proches de l’enquête. En garde à vue, il tient des «propos décousus mais pas incohérents», selon la source proche du dossier.

Des insignes du groupe Daesh

Deux jours avant le second tour de l’élection présidentielle, il avait été interpellé vendredi à l’aube en tenue militaire près de la base aérienne d’Évreux au nord de Paris. Il portait, selon cette source, les insignes du groupe EI à la place des galons.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct