15 octobre 2003 : «Le premier « taikonaute » est prêt à entrer dans l'histoire»

Yand Liwei, le premier taikonaute. © Reuters
Yand Liwei, le premier taikonaute. © Reuters -

A l'heure où vous lirez ces lignes, la Chine sera peut-être entrée dans le club très fermé des puissances spatiales capables d'expédier en orbite un astronaute par ses propres moyens ! Un privilège que se partagent depuis plus de 40 ans seuls les Etats-Unis et la Russie.

Les informations distillées par Pékin ces derniers mois quant à la réalisation d'un vol habité chinois se faisaient de plus en plus précises. Après quatre vols sans équipage humain de capsules habitables Shenzhou (divin vaisseau), entre 1999 et 2002, il était temps d'expédier dans l'espace un premier taikonaute (astronaute chinois). Le lancement de Shenzhou V par une fusée Longue Marche 2F depuis la Mongolie Intérieure devait remplir cette mission ce matin. Toutefois, la fenêtre de tir reste ouverte jusqu'à vendredi.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct