Une main de bronze pour diriger le «Jour de la Victoire»

© AFP
© AFP

Comme chaque année depuis 1965, la Russie en général et Moscou en particulier s’apprêtent à célébrer le 9 mai, « Jour de la Victoire », qui commémore la capitulation de l’Allemagne nazie face aux armées alliées. L’acte de reddition des Allemands a été signé une première fois en France le 7 mai. A la demande de Staline, une seconde signature a eu lieu le lendemain soir dans la capitale du Reich effondré, Berlin. La capitulation est entrée en vigueur à 23 h 01, heure de Berlin, soit le 9 mai à 1 h 01, heure de Moscou.

Parmi les troupes qui défileront mardi, on retrouvera ces unités qui traverseront le ciel de Moscou à bord d’hélicoptères Mi-8 et Mi-26. Lors des répétitions de ce dimanche, on a pu les voir comme dirigés par la main de bronze de Kouzma Minine, représenté sur la place Rouge en compagnie du prince Pojarski sur ce qui est considéré comme la plus ancienne statue monumentale moscovite, érigée en 1818.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct