Arrestation de djihadistes présumés au Maroc et en Espagne

Les autorités marocaines et espagnoles ont démantelé une «cellule terroriste» composée de trois partisans de l’organisation Etat islamique, a annoncé lundi le ministère marocain de l’Intérieur.

Un des membres de cette cellule a été arrêté à Tanger (nord du Maroc), tandis de ses deux complices ont été arrêtés en Espagne, a ajouté l’Intérieur dans un communiqué. En «contact étroit» avec des combattants dans les bastions jihadistes en Irak et en Syrie, cette cellule recrutait et et envoyait des volontaires combattre dans les rangs de l’EI, selon la même source.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct