lesoirimmo

Etats-Unis: «Ingérence russe, le retour» au Sénat

Sally Yates, ancienne numéro 2 du ministère de la Justice nommée par Barack Obama, a été «
remerciée
» par Donald Trump parce qu’elle s’était opposée à son décret migratoire. © Reuters.
Sally Yates, ancienne numéro 2 du ministère de la Justice nommée par Barack Obama, a été « remerciée » par Donald Trump parce qu’elle s’était opposée à son décret migratoire. © Reuters. - reuters

L’embellie aura été de courte durée. Après sa meilleure semaine à la Maison-Blanche, marquée par l’adoption d’une nouvelle réforme de santé à la Chambre des représentants, le président Donald Trump voit resurgir le spectre de l’ingérence russe dans son élection en 2016. Lundi après-midi, sur la colline du Capitole, l’ex-ministre de la Justice par intérim Sally Yates, limogée fin janvier pour avoir refusé de défendre un décret anti-immigration, a livré sa version des faits devant la sous-commission sénatoriale des affaires judiciaires, concernant le général Michael Flynn. Son audition précédait celle de James Clapper, ex-directeur national du renseignement.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct