Juana Molina Halo

<span>Juana Molina</span>  Halo

Septième album déjà pour cette Argentine qui a bel et bien appris la guitare fort jeune (sous la direction de papa, tendance tango) mais n’en a pas moins commencé par la télé. Avec, entre autres, un show comique qui a cartonné en Amérique du Sud.

C’est au milieu des années 90 que l’artiste a changé de voie, après une sorte de prise de conscience survenue lors d’une grossesse un peu difficile. Et donc voilà un septième album qui serait un peu comme de la magie douce. Truffé de boucles et d’effets soyeux qui se glissent insidieusement dans les oreilles et font tourner la tête, transformant cette douzaine de compos en autant de petites comptines vénéneuses (« Paraguaya »).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct