Laurence Equilbey Mozart, Coronation mass

<span>Laurence Equilbey</span> Mozart, Coronation mass

Superbes d’éloquence, de netteté et d’engagement, ces interprétations de Laurence Equilbey ne sont pas sans rappeler les plus fastueux moments de Nikolaus Harnoncourt dans cette musique qu’elle a chantée sous sa direction durant ses années d’études à Vienne.

Le sujet n’est pourtant pas simple. Nous sommes en 1779 et Mozart, rentré bredouille de son voyage parisien, doit se soumettre aux injonctions de l’impétueux archevêque Colloredo, qui entend simplifier le culte et y diminuer l’opulence de la musique.

Mozart cache cette réserve derrière une construction diaboliquement savante dans la Messe du couronnement K 317, mais se montre apparemment plus soumis dans les Vêpres du confesseur K 339.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct