Fontinoy, proche de Reynders: «Kazakhgate? Je ne sais rien!»

©PhotoNews
©PhotoNews

Jean-Claude Fontinoy, qui fut expert au cabinet des Finances à l’époque des faits, très proche conseiller de Didier Reynders de manière générale, homme d’influence, selon l’expression, par ailleurs président du conseil d’administration de la SNCB, s’est, quant à lui, dans la foulée d’Olivier Henin, affirmé totalement étranger au présumé kazakhgate. « Le secret bancaire, la transaction pénale, le kazakhgate, je ne me suis jamais occupé de ces dossiers, jamais, j’ai appris tout cela par les médias, comme tout le monde ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct