Trump déclare la guerre au FBI

Donald Trump avec James Comey, le 22 janvier dernier à la Maison-Blanche
: un limogeage qui soulève une tempête politique.
Donald Trump avec James Comey, le 22 janvier dernier à la Maison-Blanche : un limogeage qui soulève une tempête politique. - Photo News.

Depuis New-York

L’avenir de James Comey, directeur du FBI limogé sans égards par le président Donald Trump, semblait depuis fort longtemps compromis. Les démocrates ne lui pardonnaient pas l’acharnement manifesté en pleine campagne électorale contre Hillary Clinton et sa messagerie privée, utilisée à des fins professionnelles lorsqu’elle dirigeait le département d’État, et rouvert l’enquête à ces fins, le 28 octobre 2016.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct