Quand les «Canards» défendent âprement leur filet

©AFP
©AFP - AFP

Alors que la Coupe du monde de hockey sur glace bat son plein à Paris et à Cologne, quelques-uns des meilleurs joueurs de la planète, dont de nombreux Européens, sont toujours de l’autre côté de l’Atlantique pour disputer le tour final de la Coupe Stanley, la prestigieuse compétition nord-américaine. Les participants aux « finales de conférence », dernière étape avant la grande finale, sont tous connus depuis la nuit de mercredi à jeudi. Du côté ouest, les Ducks (les Canards) d’Anaheim (photo, en noir) se sont difficilement défaits des prometteurs Oilers d’Edmonton. Les Californiens rencontreront les Predators de Nashville, l’équipe surprise du dernier carré, pour une place en finale. Comme pour tous les tours de playoffs, cette qualification se joue au meilleur des sept matchs. A l’est, d’autres oiseaux, les Penguins de Pittburgh, tenants du titre et grands favoris, feront face aux Sénateurs d’Ottawa, dernière équipe canadienne encore en lice.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct