Donald Trump est seul contre tous dans l’exercice du pouvoir

Donald Trump prend ses décisions seul sans l’avis de ses collaborateurs, tous contraints de justifier aussi bien que mal la politique du Président. © Reuters.
Donald Trump prend ses décisions seul sans l’avis de ses collaborateurs, tous contraints de justifier aussi bien que mal la politique du Président. © Reuters. - Reuters.

Il n’en finit plus de vitupérer contre les médias « bidon », « trompeurs », et exagérément « hostiles » contre sa présidence. Et multiplie les interviews à ces mêmes médias. Il justifie son courroux envers le directeur du FBI James Comey récemment limogé. Et se tire une balle dans le pied en avertissant celui-ci – via Twitter – contre la tentation de livrer ses confessions à la presse, puis en suggérant bizarrement que leurs conversations pourraient bien avoir été enregistrées. Cet étrange dérapage rappelant, une fois encore, le psychodrame du Watergate et la déchéance de Richard Nixon, qui avait lui aussi ses « cassettes audio » et confidentielles de tout entretien survenu dans le Bureau ovale.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct