Le réseau de la Stib craque sous toutes ses coutures

© Mathieu Golinvaux / Le Soir
© Mathieu Golinvaux / Le Soir

Il monte, il monte, le transport en commun à Bruxelles. Sa progression ne semble pas avoir de limite. Il a fallu les attentats du 22 mars 2016, la désorganisation et la peur qui s’en sont suivis pour que la fréquentation de la Stib, la société de transports publics, marque le pas l’an dernier : 369 millions de voyages, contre 370 en 2015. Un accident de l’histoire : depuis 2007, l’accroissement est de 33 %. Mais plus de 100 % si l’on remonte à 2000.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct