l’édito

Publifin: les commissaires ont fait le boulot!

© Belga
© Belga

Rien à dire : du très bon travail, d’autant plus courageux que nombre de chapitres de ce dossier révèlent un dysfonctionnement de la particratie. On les a longtemps soupçonnés de mener des auditions qui allaient accoucher d’une souris, histoire de protéger leur propre parti (c’est surtout vrai pour PS, MR et CDH) et de ne pas faire trop de dégâts à un système qui a visiblement ses gros travers mais aussi ses vertus (l’emploi, le maintien d’entreprises sur sol liégeois, etc.).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct