Les investis issus de la société civile dans En Marche: «Un renouvellement salutaire»

Les investis issus de la société civile dans En Marche: «Un renouvellement salutaire»

En annonçant que 52 % des investitures revenaient à des personnes issues de la société civile, Emmanuel Macron fait le pari du renouvellement pour les législatives. Une prise de risque qui peut s’avérer payante… ou l’empêcher de s’assurer une majorité, explique Mariette Sineau, politologue française et directrice de recherches au Centre de recherches politiques de Sciences Po.

Assiste-t-on à un retour définitif des citoyens au cœur de la vie politique ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en France