Édouard Philippe, du Havre à Matignon

Edouard Philippe © Reuters
Edouard Philippe © Reuters

PARIS

De notre envoyée permanente

Un type qui pendant la campagne présidentielle tient une chronique « Vu de droite » dans un journal de gauche (Libé). Un gars qui se laisse filmer par un vieil ami « gauchiste » (Laurent Cibien) pour un doc baptisé «  Édouard, mon pote de droite  ». Un homme qui a sa carte de LR mais qui a d’abord admiré Michel Rocard. Un député qui, en lançant la campagne législative de l’équipe des Bleus dans sa circonscription il y a quelques jours à peine, fait l’éloge de la « transgression ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct