Les USA accusent la Syrie d’avoir brûlé ses prisonniers pour cacher des tueries de masse

Photo présentée par les Etats-Unis © Reuters
Photo présentée par les Etats-Unis © Reuters

Le régime syrien a recours à un «  crématorium  » dans le complexe pénitentiaire de Saydnaya, au nord de Damas, servant à détruire les restes de milliers de prisonniers assassinés ces dernières années, ont accusé lundi les Etats-Unis.

Des photos satellites

Présentant à la presse une série de photos satellites, le responsable du département d’Etat pour le Moyen-Orient Stuart Jones a accusé la Syrie d’avoir perpétré des «  meurtres de masse  » et a exhorté le régime du président Bachar al-Assad à mettre «  fin à ces atrocités  ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct