Diana Krall Turn up the quiet

<span>Diana Krall</span> Turn up the quiet

Un grand album. La chanteuse pianiste canadienne revisite ici une collection de standards américains, et c’est un bonheur.

Sa voix sourde, voilée, murmurante sied à merveille à ces ballades de Van Heusen, Rodgers & Hart, Bert Kaempfert (le fameux « L.O.V.E. »), Irving Berlin, Cole Porter, John Mercer. Avec ses musiciens (dont Christan MCBride à la basse, remarquable), en trio, quartet ou quintet, elle distille une musique romantique, élégante, racée, raffinée qui semble si simple sous son impulsion alors qu’elle est très sophistiquée.

Le site de Diana Krall.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct