Mont-Saint-Jean rend sa ferme à l’Histoire

Anthony Martin devant la superbe maquette de la ferme de Mont-Saint-Jean, ancienne mouture, dont l’arrière va être reconstruit avec un toit plat verdurisé que l’on ne pourra distinguer du haut de la Butte du Lion. © J.-P. D.V.
Anthony Martin devant la superbe maquette de la ferme de Mont-Saint-Jean, ancienne mouture, dont l’arrière va être reconstruit avec un toit plat verdurisé que l’on ne pourra distinguer du haut de la Butte du Lion. © J.-P. D.V.

Quel rajeunissement ! Il est loin le temps où le porche vacillait à l’image des quelque 6.000 blessés qui furent soignés en ces lieux au lendemain de la bataille dite de Waterloo. La Ferme de Mont-Saint-Jean, anciennement l’Hôpital des Anglais, resplendit de beauté et s’ouvre au public.

Loin de l’hôtel de luxe imaginé par la famille Janssen, via sa société Imbra, et qui avait même obtenu un permis de bâtir dans l’espoir d’y attirer un investisseur, c’est, malgré qu’il soit issu d’une famille d’hôteliers, une autre affectation qu’Anthony Martin a décidé de lui attribuer. Avec une phrase pour symboliser son intention de mettre en valeur ce patrimoine exceptionnel : « L’émotion avant la connaissance. »

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct