Emmanuel Macron et l’Europe de la dernière chance

Emmanuel Macron et l’Europe de la dernière chance

Le nouveau président français a été élu l’année anniversaire du Traité de Rome (25 mars 1957), celle qui inaugura ce que l’on devait longtemps appeler positivement la construction européenne.

Le 9 mai sera pour la France une journée de l’Europe particulière, celle de l’accession au pouvoir présidentiel d’un européen convaincu et qui le revendique face à une classe politique vieillie dont la nation, le patriotisme et le souverainisme ont été bien souvent les références majeures dans la bouche des candidats à l’Elysée.

Emmanuel Macron quant à lui se déclare profondément européen et il a sans conteste été le seul candidat à avoir désigné l’Europe comme un acquis et un avenir pour la France dans la mondialisation.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct