Enfin la liberté pour Chelsea Manning, icône des lanceurs d’alerte

Manifestation pour la libération de Chelsea Manning le 28 juin 2015, lors de la « gay pride » de San Francisco : un long combat qui s’achève...
Manifestation pour la libération de Chelsea Manning le 28 juin 2015, lors de la « gay pride » de San Francisco : un long combat qui s’achève... - Reuters.

Une photo de ses pieds chaussés de basket avec un commentaire : «  Premiers pas de liberté  ». C’est ainsi que Chelsea Manning a salué sur Twitter sa sortie de la prison militaire de Fort Leavenworth, dans le Kansas. «  Ce jour est finalement arrivé ! Je suis tellement impatiente ! Quoi que me réserve l’avenir, cela est bien plus important que le passé  », a ajouté dans un communiqué la lanceuse d’alerte, Condamnée en 2013 à 35 ans de prison pour avoir fourni à WikiLeaks des documents confidentiels, elle a bénéficié d’une remise de peine décidée par Barack Obama dans les derniers jours de sa présidence.

1.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct