Anderlecht peut sabrer le champagne, Charleroi peut oublier l’Europe

Anderlecht peut sabrer le champagne, Charleroi peut oublier l’Europe

Ça y est, c’est fait. Depuis le temps qu’on le prédisait, Anderlecht a finalement attendu l’avant-dernière journée des playoffs pour décrocher son 34e titre, peut-être le plus inattendu si on tient compte de l’annonce d’une saison de transition en début de saison.

Cependant, la forme déclinante du Club de Bruges au sortir de la phase classique, conjuguée à la mise en marche de la machine anderlechtoise, ne laissait plus subsister aucun doute depuis la démonstration des Mauves au Parc Astrid face au Blauw en Zwart lors de la quatrième journée des playoffs.

Au lieu d’être émoussés par l’accumulation des matches, les Bruxellois ont, au contraire, été portés par leurs prestations en Europa League, confirmant au grand jour les talents de Youri Tielemans et de Leander Dendoncker.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct