Trump: le cyclone après la tornade?

Donald Trump © AFP
Donald Trump © AFP

De l’extérieur, l’impression prévaut qu’une tornade est en train d’emporter Trump. Il ne se passe pas un jour sans que de nouvelles révélations dans cette affaire d’ingérence russe aussi rocambolesque qu’inquiétante ne viennent entacher la crédibilité du frais émoulu président américain.

Pour autant, la tornade peut encore se transformer en cyclone. Pour plusieurs raisons. D’abord, si la nomination de Robert Mueller comme procureur spécial dans cette enquête a de quoi rasséréner tout le monde dans un premier temps – cet ancien directeur du FBI de 2001 à 2013 a servi sous Bush et Obama, et est connu autant pour son intégrité que ses compétences –, à plus long terme, Trump aura du souci à se faire s’il a la moindre incartade à se reprocher.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct