Trump en Arabie saoudite: les affaires sont les affaires

Trump en Arabie saoudite: les affaires sont les affaires

Les affaires sont les affaires : la visite de Donald Trump, ce vendredi, en Arabie saoudite illustre ce vieil adage. Oubliées les accusations d’un candidat en campagne qui estimait le 17 février 2016 que les Saoudiens avaient fomenté les attaques du 11-Septembre, mises au placard les allégations dudit Trump pour qui « l’islam nous hait » et qui préparait l’interdiction pour plus d’un milliard et demi de musulmans de fouler le sol américain. A Riyad, au contraire, le président américain doit faire ce qu’il adore : conclure des « deals », à commencer par des ventes d’armes autour de 100 milliards de dollars, qui pourraient être portées à 300 milliards, du jamais vu.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct