Reynders: «Il faut s’assurer que les Etats-Unis ne décident pas seuls»

Didier Reynders. © Reporters.
Didier Reynders. © Reporters.

Le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, sera aux premières loges lors de la visite de Donald Trump à Bruxelles. « D’abord pour l’Otan, bien sûr, mais je vais aussi rencontrer le secrétaire d’Etat, Rex Tillerson. » Pour parler de quoi ? Le Ministre fait le point sur l’état des relations entre les deux pays.

Quel est l’état de nos relations avec les Etats-Unis, 120 jours après l’investiture de Donald Trump  ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct