Trump débarque en Israël, en pleine «journée de colère» des Palestiniens

©PhotoNews
©PhotoNews

Depuis Tel-Aviv

Contrairement à ce que donneront à voir les images lissées de la télévision israélienne, la visite de Donald Trump en Israël et dans les territoires palestiniens, ces lundi et mardi, ne se déroulera pas dans une ambiance apaisée. Parce que le président américain, protégé par dix mille policiers et garde-frontières de l’Etat hébreu, passera une nuit à Jérusalem au moment où ce pays entame les festivités célébrant le cinquantième anniversaire de la conquête et de l’annexion de la partie arabe de la ville, en juin 1967 – la guerre des Six jours.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct