Brigitte Ernst, l’ex-Ecolo qui aime les paradis fiscaux

Brigitte Ernst, ancienne mandataire d’Ecolo et des Verts européens, est actionnaire d’une société maltaise.
Brigitte Ernst, ancienne mandataire d’Ecolo et des Verts européens, est actionnaire d’une société maltaise. - Philippe Luc

En avril 2013, alors que 36 journaux, dont Le Soir, dévoilent les offshore leaks en ouvrant les registres et parfois les livres de comptes de 120.000 sociétés établies dans des paradis fiscaux – dont 714 à Malte –, le parti Ecolo réclame du gouvernement belge des mesures fortes : « A l’heure où les Belges se serrent la ceinture à cause des politiques d’austérité, ces nouvelles révélations doivent pousser le gouvernement fédéral à aller chercher l’argent là où il est, à savoir dans les revenus des capitaux et non dans la poche des citoyens. ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct