Macron en passe de réussir son pari

Le président Macron poursuit ses prises de contact avec les grands dirigeants planétaires : dimanche, il a reçu le chef du gouvernement italien, Paolo Gentiloni, dans un décor champêtre à l’Elysée. Et lundi prochain, c’est au château de Versailles qu’il accueillera son homologue russe Vladimir Poutine, à l’occasion d’une exposition sur la visite de Pierre le Grand en France en 1717. © Reporters.
Le président Macron poursuit ses prises de contact avec les grands dirigeants planétaires : dimanche, il a reçu le chef du gouvernement italien, Paolo Gentiloni, dans un décor champêtre à l’Elysée. Et lundi prochain, c’est au château de Versailles qu’il accueillera son homologue russe Vladimir Poutine, à l’occasion d’une exposition sur la visite de Pierre le Grand en France en 1717. © Reporters.

C’est une campagne éclair. Le premier tour des législatives aura lieu dans moins de trois semaines. Mais alors que la bataille officielle vient à peine de démarrer ce lundi, Emmanuel Macron peut déjà entrevoir la lumière à la sortie du tunnel. Une majorité absolue à l’Assemblée nationale ? L’objectif ne paraît déjà plus inatteignable.

«  Depuis l’élection et la mise en place du gouvernement, il y a une dynamique : de plus en plus d’électeurs ont l’intention de voter pour La République en Marche (LREM) en se disant qu’il faut donner sa chance au nouveau président  », observe Brice Teinturier, directeur général délégué d’Ipsos.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct