Philippe Jordan Mussorgsky, Prokofiev

<span>Philippe Jordan</span> Mussorgsky, Prokofiev

Quand il décide de jouer dans le jardin des grands, l’Orchestre de l’Opéra national de Paris dégage des trésors d’une incomparable richesse sonore. Magie des timbres de cet essaim de super-solistes, sens dramatique issu de la pratique de la fosse, dynamique imposante des crescendi : autant de qualités qui semblent évidentes dans l’orchestration de Ravel des Tableaux d’une exposition de Moussorgski.

Une exposition de grand luxe sous la baguette de Philippe Jordan qui anime ensuite de mille couleurs l’insolente Symphonie classique de Prokofiev.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct