Maintes fois menacée, Manchester pleure les enfants de sa cité

©Reuters
©Reuters

Elle s’appelait Saffie Rose Roussos et resplendissait du haut de ses 8 ans. Son nom, comme celui de Georgina Callander, 18 ans, identifiée elle aussi ce mardi, est venu s’ajouter à la longue liste des victimes du terrorisme islamiste.

Le bilan provisoire de l’attaque perpétrée lundi vers 22h30 (23h30 heure belge) dans l’enceinte de l’Arena de Manchester où se produisait la star des ados Ariana Grande, s’élevait mardi soir à 22 morts et 59 blessés, dont douze mineurs de moins de 16 ans. Un bilan susceptible de s’alourdir dans les prochains jours.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct