Après le choc, Manchester tente de revivre

©Reuters
©Reuters

A l’aube, Manchester avait une allure de ville fantôme. A part des patrouilles de policiers, pas une âme. Puis au fur et à mesure de la journée, la vie a repris son cours, les habitants leurs diverses activités. Les rues piétonnes du centre-ville grouillaient à nouveau mais le visage des passants restait fermé et inquiet.

Au plus proche du Manchester Arena, un immense cordon de sécurité et une rangée d’agents bloquaient l’accès. Sur un poteau en hauteur, un panneau lumineux « Pray for Manchester » (« Priez pour Manchester ») attire le regard des passants. Beaucoup sont venus dès le matin pour essayer de comprendre, ou de parler tout simplement.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct