Manchester redoute une nouvelle attaque terroriste

© Reuters
© Reuters

S alam Abedi, le terroriste de 22ans qui s’est fait exploser lundi soir au Manchester Arena, tuant 22 spectateurs du concert d’Ariana Grande, était animé d’un « désir de vengeance », selon le témoignage d’un de ses proches recueilli par l’AFP. En mai 2016, l’un de ses amis, Abdul Wahab Hafidah, également issu de la communauté libyenne de Manchester, fut tué à coups de couteau par de jeunes Britanniques. «  Cet incident a suscité depuis un sentiment de colère chez les jeunes Libyens de Manchester et surtout chez Salma, qui a exprimé clairement son désir de vengeance », a expliqué ce proche.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct