L’île de Malte, doublure du désert irakien

« The Double’s Devil », a été tourné à Malte, selon le réalisateur Paul Breuls, pour des raisons de décor. Sofie Silbermann
« The Double’s Devil », a été tourné à Malte, selon le réalisateur Paul Breuls, pour des raisons de décor. Sofie Silbermann - Sofie Silbermann

Dans les années 90, c’est Malte que le réalisateur américain Renny Harlin (Cliffhanger, 58 minutes pour vivre…) retient comme décor pour tourner L’Île aux Pirates, un récit au cours duquel des aventuriers s’affrontent dans les Caraïbes autour d’une carte au trésor. Ses paysages (verts en été, arides en mauvaise saison), une mer turquoise qui n’a rien à envier aux eaux tropicales, l’architecture contrastée de ses villes et villages, le savoir-faire des techniciens et les aides d’Etat expliquent l’attrait que suscite cette île chez les producteurs américains et européens. De World War Z à Popeye en passant par Kon Tiki, Largo Winch ou Astérix.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct