Roberto Martinez: «Je travaille comme si j’allais rester 20 ans»

Roberto Martinez: «Je travaille comme si j’allais rester 20 ans»
Belga

Un certain contraste existe entre le Roberto Martinez qui joue à cache-cache en conférence de presse et celui plus détendu que l’on a eu la chance de rencontrer en tête-à-tête à Tubize. Durant une heure, le sélectionneur fédéral a pris le temps de préfacer le prochain rendez-vous international face à la République Tchèque (le 5 juin) et l’Estonie (le 9 juin).

Qu’avez-vous fait ces derniers mois ?

J’ai beaucoup voyagé.

Trop ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct