lesoirimmo

L’ULB s’excuse après un email jugé sexiste

© Bruno DALIMONTE
© Bruno DALIMONTE

Après le scandale à l’UCL où un plaidoyer sur l’avortement s’était retrouvé dans des notes de cours, c’est au tour de l’Université Libre de Bruxelles (ULB) d’être critiquée par bon nombre de ses étudiants en raison d’un email jugé « sexiste ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct