Homophobie en Tchétchénie: Amnesty veut que Macron «fasse pression» sur Poutine

© AFP
© AFP

Deux couples d’hommes qui s’embrassent, tenant une banderole «  Stop à l’homophobie en Tchétchénie  », la tour Eiffel en arrière-plan : la scène était organisée lundi matin par Amnesty international pour demander au président français Emmanuel Macron de « faire pression » sur Vladimir Poutine, qu’il reçoit lundi à Versailles. «  Nous voulons que M. Macron fasse pression sur M. Poutine, pour qu’il fasse à son tour pression sur M. Kadyrov (le président tchétchène), qui persécute en toute impunité les homosexuels avec la bénédiction des autorités  » russes, a déclaré à l’AFP Cécile Coudriou, vice-présidente d’Amnesty international France.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct