Au Rwanda, Stromae évoque ses problèmes de santé, son défunt père et ses origines

©AFP/T.Karumba
©AFP/T.Karumba

Le chanteur belge d’origine rwandaise Stromae s’est dit «  ravi  » d’être à Kigali pour clore sa tournée africaine avec un concert au Rwanda très attendu et hautement symbolique, le père de l’auteur de « Papaoutai » ayant été assassiné pendant le génocide de 1994.

«  Je suis évidemment ravi d’être là, surtout avec les problèmes de santé que j’ai eus et l’annulation qu’on a dû faire. Mais je suis super heureux d’être là et ça me fait bizarre de voir des têtes qui me ressemblent, enfin auxquelles je ressemble  », a déclaré Stromae, alias Paul Van Haver, lors d’une conférence de presse à Kigali avant son concert, provoquant quelques rires dans la salle. «  C’est un sentiment agréable, mais particulier  », a-t-il assuré.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct