Dégradation de la tombe de De Gaulle: deux personnes en garde à vue

Deux personnes ont été placées en garde à vue mardi dans l’enquête sur la dégradation de la tombe de l’ancien président Charles de Gaulle dans l’est de la France, a-t-on appris de source judiciaire.

Cinq personnes au total ont été interpellées dans la soirée de mardi, dont deux, un homme et une femme, ont été placées en garde à vue, a indiqué à l’AFP le parquet de la ville de Chaumont, confirmant une information du quotidien Le Parisien. On ignore où ont eu lieu ces interpellations.

Depuis dimanche, la gendarmerie recherchait un homme d’une trentaine d’années qui était monté samedi sur la tombe du général de Gaulle, située dans le cimetière du village de Colombey-les-deux-Eglises, et avait brisé la croix qui la surmontait.

La scène avait été filmée par une caméra de surveillance destinée à protéger la sépulture du chef de la France Libre, décédé en 1970.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct