L’IPF envisage la construction d’une deuxième station en Antarctique

Alain Hubert © Photo News
Alain Hubert © Photo News

La Fondation polaire internationale (IPF), présidée par Alain Hubert, étudie depuis des mois un projet de construction d’une nouvelle station polaire en Antarctique, bien plus grande que la station polaire princesse Elisabeth.

Selon Henry Tassenoy, membre du comité de direction de l’IPF, il s’agit «d’une idée, parmi d’autres, lancée par le management de la Fondation, dont la motivation est de perfectionner les techniques de construction polaire en minimisant l’impact environnemental». Une idée qui est toutefois «au frigo tant que les relations avec l’Etat belge ne sont pas normalisées», alors que les négociations au sujet de la station princesses Elisabeth sont actuellement en cours.

L’architecte belge Philippe Samyn est un des concepteurs du projet, baptisé Andromeda. Des déclarations de sa part, «faites off the record», se sont retrouvées dans le Financial Times. Officiellement, la Belgique n’est pas au courant.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct