Brexit: malgré la tragédie, Theresa May garde la main

© Reuters
© Reuters - reuters.

Stuart Hall, auteur d’un ouvrage remarqué sur Margaret Thatcher publié à la fin des années 80, écrivait à propos de la première femme à occuper le 10 Downing Street : «  Le thatchérisme s’adresse à quelque chose de profond chez nous, les Anglais, à notre masochisme, à notre besoin d’être réprimandés par une mamie et d’être envoyés au lit sans dessert  ». Opiniâtre, minutieuse, acharnée et dépourvue de la moindre sensiblerie, l’actuel Premier ministre, Theresa May, a le profil exigé en ces temps troublés. L’attentat suicide de Manchester ne peut que profiter au chef de la droite qui a convoqué des élections générales anticipées pour le 8 juin.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Chroniques
    • A Alost, les organisateurs du carnaval s’apprêtent à laisser défiler des chars avec des caricatures de juifs orthodoxes, avec papillotes, nez crochu, rats et tas d’or, comme ce fut le cas l’an dernier, et cela au nom de l’humour.

      Chronique Visa pour la Flandre: bons boulets d’Alost

    • d-20160406-G6ZW9C 2019-01-15 11:51:33

      Chronique Ecoles: que faire du cours de morale?

    • book-1760993_1280

      Chronique Connaître {par cœur}